Je me suis émancipé du bipartisme.

C’est un moment très particulier et difficile pour nous centriste du Mouvement Démocrate car nous sommes face à un dilemme, voter blanc  ou voter pour un candidat. Et ainsi retomber dans ce que nous récusons en politique, l’affrontement stérile.

Avant de rejoindre le Modem en 2007, j’étais un électeur classique de droite modérée, élevé dans une famille d’esprit gaulliste. Mon engagement politique fut le refus de deux situations. Celle du pays en crise avec le « vivre ensemble » en danger. La seconde, une organisation de la vie politique, dépassée et décadente avec deux partis minoritaires (ils ne rassemblent pas la majorité des électeurs inscrits) mais se partageant tous les pouvoirs et faisant tout pour le garder.

Résultats : démagogie, promesses non tenues ou illusoires, inactions, décisions loin de l’intérêt général, erreurs non assumées, mensonges, abus, tromperies…et donc dettes, déficits, chômage, précarités, montée des révoltes, inégalités croissantes, déclassement pour les classes modeste et moyenne…

 Et à trop refuser la vérité et sans jamais, depuis des décennies, traiter le fond des problèmes quotidiens des électeurs, UMP et PS ont poussé plus de 30% des français vers les partis extrêmes, les coups de gueules, la révolte ras le bol…

Aujourd’hui le contexte de crise est toujours plus pesant, l’avenir s’annonce rude et la période électorale nous offre encore deux temps forts, le second tour de l’élection du président de la République et les législatives. Que faire ?

Dilemme pour le 2° tour, mais je me suis émancipé du bipartisme.

Pour l’élection présidentielle, le système binaire nous force à choisir. Et je vous assure que quant on a dépassé ce système, quant on a fait ce saut libérateur qui ouvre l’horizon à autre chose que l’affrontement unique droite-gauche, il est très difficile d’y retourner et de choisir dans ce cadre si restreint.

C’est pour cela que ma position actuelle pour le 2° tour est, au moment ou j’écris, de voter blanc comme en 2007 (c’est peut-être l’explication de notre attachement à la reconnaissance du vote blanc).

D’autant plus que j’ai  participé et porté le projet de François Bayrou, projet qui reste pour moi le meilleur dans la situation du pays. Alors que faire quand, dans l’alternative qu’on nous propose, j’estime que les deux se trompent ? Des connaissances me disent : il ne faut pas que Hollande passe, faut voter Sarkozy et d’autres me disent qu’on ne pas refaire 5 ans de Sarkozy, qu’il faut voter Hollande. Pas un argument positif, mais des injonctions à voter contre, faire de l’anti-quelqu’un (si vous ne vouliez ni de Hollande, ni de Sarkozy, cela fait des mois qu’on vous dit de voter Bayrou).

Moi je vote par adhésion à un projet qui est cohérent avec des valeurs et le candidat qui le porte. Et là je n’ai aucun engouement et encore une fois, voter par élimination, décider du moins pire ou du plus néfaste, j’ai du mal à m’empêcher de raisonner.

Pour l’instant dans ce duel Hollande-Sarkozy, la gauche m’inquiète assez et la droite beaucoup. Alors je me concentre sur l’avenir parlementaire car face aux crises à surmonter et face à ces dérives politiques, il est plus que jamais nécessaire de réagir.

Je poursuis mon engagement dans la constitution d’un grand pôle au centre de la vie politique, capable de résister aux démagogies et de travailler pour l’intérêt général. Les vérités et les solutions sont partout, à droite, à gauche et au centre mais seul un élu centriste indépendant peut en faire l’équilibre.

« Je m’intéresse à l’avenir car c’est là que j’ai décidé de passer le restant de mes jours. » Woody Allen

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Agir local, Modem, Penser global, Pluralisme, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Présidentielle 2012 | Laisser un commentaire

Si plusieurs millions d’indécis osent voter librement…

Dimanche, seul dans l’isoloir vous serez, nous serons, chacun seul face à une enveloppe et un choix. Un choix intime, un choix en votre âme et conscience.

Ce vote pour le président de la République française c’est un choix pour l’avenir et le renouveau de la politique et non le classement du meilleur batailleur ou bateleur de la foire, un choix sur le fond et non sur la forme, le paraître et les petites phrases.

Ce choix conditionne notre avenir individuel et notre avenir commun.

Si vous êtes indécis et vous êtes encore plusieurs million, vous pouvez encore changer l’ordre du second tour.

Comme l’a encore dit François Bayrou aujourd’hui :

« On a vécu une campagne électorale dont beaucoup de citoyens sont sortis frustrés », déplorant la « multiplication de sujets de diversion, de sujets secondaires, de sujets pour distraire les gens ».

« A l’intention de ceux qui sont frustrés et indécis, je pose des questions simples:

Qui a dit la vérité sur l’état du pays’ Qui a refusé de raconter des histoires’ Qui a ces dernières années résisté à toutes les pressions’ Qui a proposé qu’on reconstruise à partir des fondations, des fondamentaux ». Enfin, qui propose de reconstruire ce pays en rassemblant les Français au lieu de les diviser ».

« Il n’est question dans la campagne présidentielle, du côté des favoris, que d’un seul sujet: battre l’autre. Mais, excusez-moi de le dire, battre l’autre, ce n’est pas un projet », a-t-il critiqué. « Qui a constamment, à chaque instant, tiré le débat vers le haut car c’est là qu’il est le mieux placé ».

 Réfléchissez à ces questions : en qui pouvons-nous avoir confiance’ Qui a un projet qui est clair, simple, compréhensible par tous derrière lequel nous pourrons nous regrouper’ Qui aura le courage’ Et qui rassemblera' »,

Nous sommes déjà des millions derrière Bayrou, si vous aussi vous osez voter librement nous serons…

Faites le juste choix…et à lundi.

Ce blog est verrouillé en publication (billet et commentaires) à partir de ce soir minuit.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans L'actualité, brèves réactions..., Penser global, Pluralisme, Pratiques politiques, Présidentielle 2012 | Marqué avec | Un commentaire

Si vous n’êtes ni socialiste, ni fan du Sarkozisme alors vous êtes libre.

J’ai des amis, beaucoup de connaissances qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy en 2007 et qui, les mois et les années passant, n’acceptaient plus les évidences de la droite sarkoziste : politique illisible de revirement collant à l’actualité, comportements provocateurs et vulgaires, affaires troubles se succédant et entrainant la République dans le « reprochable » bien loin des valeurs « gaullistes » qui ont fait la fierté de chacun d’entre nous. Le cynisme de la sarkozye, poison de la droite.

Pour eux donc, plus de Sarkozy.

Et en même temps pas d’envie de voter pour François Hollande à cause d’un programme très 1981 avec Aubry ou Fabius à Matignon et d’un risque d’abus de pouvoir avec tous les pouvoirs.

Sauf que les sondages et des journalistes enfermés dans le jeu à deux, le cerveau bloqué dans l’étau du bipartisme passent plus de temps à commenter les courbes, les petites phrases et à féliciter celui qui crache le plus loin à la foire qu’à organiser des débats,  poser des questions argumentées sur le fond des programmes

Des semaines de rabâchage que le premier tour compte pour du beurre et que le seul second tour possible c’est Sarkozy/Hollande. Des électeurs y reviennent sans envie et par défaut. Mais peut-on choisir un président par défaut ?

Ne succombez pas bêtement à la continuité Sarkoziste ou à l’alternance classique, allez librement de l’avant et engagez vous dans une  nouvelle société avec une nouvelle façons de penser.

Peut-on voter une 2° fois pour Sarkozy ?

 Alors, mes amis souvenez-vous des 4 années passées, réfléchissez votre vote ou vous serez de gentils moutons.

Parce que voici les risques du vote mouton sondagié…

http://www.dailymotion.com/video/xq7lo9

Si vous n’êtes ni socialiste dans l’âme, ni communiste, ni trotskiste, ni conservateur régressif, ni fan du sarkozisme alors vous êtes lucide, raisonné ET LIBRE.

Dimanche, vous avez la liberté de composer le 2° tour que vous voulez. Et en choisissant Bayrou, vous réalisez une double alternance

Bayrou vainqueur au second tour contre Sarkozy ou Hollande.

Choisir  Bayrou parce qu’il s’est depuis le début du quinquennat élevé contre les dérives et les transgressions de la morale publique et politique.

Choisir  Bayrou parce que lucide et visionnaire, il a alerté depuis des années sur le poids étouffant du surendettement, des déficits publics, du déficit du commerce extérieure.

http://www.dailymotion.com/video/xq70yj

Choisir  Bayrou parce qu’il dit la vérité du pays, un respect envers les électeurs.

Choisir  Bayrou parce qu’il propose les bonnes réponses des réponses de bon sens (sortir la France du surendettement, relancer la production en France pour créer des emplois, retrouver la meilleure éducation, moraliser la vie publique…)

Choisir  Bayrou parce qu’il est intègre et indépendant des réseaux et donc le seul à pouvoir rassembler les français à travers un gouvernement d’union nationale pour répondre aux efforts de redressement

Entre les promesses non tenues et les promesses intenables il y a un chemin pour retrouver la raison, la confiance et l’espoir. Pensez à l’avenir du pays, au votre, à celui de vos enfants…

Dimanche, vous avez la liberté de composer le 2° tour que vous voulez. Utilisez votre liberté de vote, osez !

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Pluralisme, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Présidentielle 2012 | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les sondages rendent-ils l’électeur schizophrène ?.

A la question, qui à la meilleure vision pour l’avenir du pays ? La réponse est Bayrou en n°1, Hollande en 2, Sarkozy en 3.

A la question, qui à le meilleur projet pour le pays ? La réponse est Bayrou en n°1, Hollande en 2, Sarkozy en 3.

A la question, qui à l’étoffe de président ? La réponse est Sarkozy en n°1 (logique il est le président en exercice), Bayrou en 2, Hollande en 3.

Ce qui nous donne Bayrou gagnant.

Les sondages  rendraient-ils schizophrène ?

Dans toutes les enquêtes qualitatives comme celle-ci, François Bayrou est toujours jugé le plus crédible, le plus honnête, le plus responsable, il est visionnaire, il dit la vérité, son projet plein de bon sens et de réalisme l’emporte et redonne espoir mais pourtant il dépasse à peine les 10% dans les sondages d’intentions de votes.

Les électeurs sont-ils schizophrènes ou pollués par les sondages ?

Alors si comme 60 % des français vous n’appréciez pas la  » pâtée  » toute prête de Sarkozy/Hollande pré-vendue par les sondages que l’on veut vous servir absolument dans l’isoloir dimanche prochain, la solution ne viendra que de vous.

Vous avez le pouvoir.

Vous avez le pouvoir suivre votre conscience et de voter pour le projet et l’homme que vous estimez le meilleur. Il vous suffit d’un sursaut d’orgueil, d’y ajouter un tout petit peu de courage transgressif tellement agréable, de réveiller votre raison, et de regarder cette vidéo avant de faire un choix qui engage le pays mais aussi vous, votre famille, vos enfants, vos proches.

Regarder, réfléchissez et n’ayez pas de regret ou de remord, après il sera trop tard.

 

http://www.dailymotion.com/video/xq622m

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Penser global, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Présidentielle 2012 | Marqué avec | Laisser un commentaire

François Bayrou à Nantes.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans L'actualité, brèves réactions..., Présidentielle 2012 | Marqué avec | Laisser un commentaire

Je suis venu vous parler d’espoir.

En 2012, au XXI siècle qu’est ce qui est transgressif en politique ? Est-ce que la vraie rupture, c’est Sarkozy version 2 ?  Qui incarne le vrai changement, Hollande et le PS ? Qui est le plus révolutionnaire, Mélenchon avec le front de gauche et les communistes ?

La rupture, le changement, la vraie révolution, n’est-ce pas un candidat qui veut gouverner un pays à partir de la vérité, en disant la vérité ?

– Vous pouvez « pousser une gueulante » en votant Le Pen ou Mélenchon, ça vous fera du bien. Tiens comme en 2002 vont voir ça les politicars,  mais ça changera rien après, ça consolide même le système décrié.

– Vous pouvez vous abstenir en vous disant « tous pareils » (pour rester sobre), c’est respectable et compréhensible après toutes ces années d’échecs mais j’ai rencontré des jeunes de 17 ans qui aimeraient pouvoir voter !

– Vous voulez voter contre Sarkozy parce que…parce que tout ce que l’on sait,  mais en même temps, voter pour Hollande ça vous dit pas vraiment vraiment. Vous êtes sans illusion sur le PS et sur les promesses de ce camp là aussi.

Alors au lieu d’agir par défaut, un vote contre Sarko ou contre Hollande, il existe un vote positif, un vote pour, un vote qui élimine Sarkozy et Hollande en deux tours…un vote pour gouverner à partir de la vérité !   Regardez cette vidéo, … et montez le son

Image de prévisualisation YouTube

Vous avez le pouvoir, à vous de voir, la vérité ou les désillusions. Après il sera trop tard.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Démocratie, Humanisme, Politique Contemporaine, Présidentielle 2012 | Marqué avec | Laisser un commentaire

Bayrou a ramassé le flambeau du gaullisme abandonné par l’UMP !

Qui peut amener les français à mieux vivre ensemble ?

Au début de l’année le collectif Coloré lançait un appel au rassemblement des gaullistes avec Bayrou. Cette semaine le collectif passe les programmes au filtre du gaullisme, en voici le résultat. François Bayrou a ramassé le flambeau du gaullisme dénaturé et abandonné  par l’UMP.

Nous allons, en cinq chapitres, concentrer nos efforts sur le redressement nécessaire du pays :

– produire chez nous, produire dans notre pays pour retrouver les emplois et les ressources.
– sortir la France du surendettement où elle s’enlise, où elle perd son indépendance et l’activité de ses jeunes,
– reconstruire l’éducation nationale,
– moraliser la vie publique,
– bâtir l’Europe nouvelle dont la France a besoin,

Nous allons réconcilier la France avec l’espoir de son avenir, nous allons vivre ensemble !

http://www.dailymotion.com/video/xpvtbt
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Démocratie, Humanisme, Politique Contemporaine, Présidentielle 2012 | Marqué avec | Laisser un commentaire