Qu’allons nous laisser à nos enfants ?

enfantsComme des nombreux autres habitants des pays de la Loire, vous hésitez peut-être à voter aux prochaines élections régionales. Ce serait pour vous une façon d’exprimer votre indifférence, votre méfiance ou votre défiance envers « les politiques ».

Comme vous, à un moment, nous aussi, nous partagions vos sentiments. Nous avons estimé qu’à trop de promesses non tenues, nous n’avions plus confiance.Nous étions fatalistes devant la complexité du monde actuel et devant toutes les connivences et les arrangements entre « amis bien placés ». Nous étions résignés face au système en place.

Mais comme vous, nous pensons à notre avenir, à celui de nos enfants et à la société dans laquelle ils vivront.

Que voulons-nous laisser à nos enfants ?

Nous ne voulons pas d’une société dirigée par un marché sans règle et nous ne voulons pas plus d’une société qui nous assiste sans traiter les problèmes de fonds.

Nous voulons une société humaine, équilibrée et juste pour mieux vivre demain.

Parce que, ce que nous voulons :

–         C’est la justice plutôt que la charité face aux inégalités,

–         Ce sont les bonnes décisions plutôt que les promesses électoralistes,

–         C’est agir et ne pas subir et être assisté,

–         C’est sortir du duel stérile et couteux entre la droite et la gauche,

Parce que nous croyons :

–         A l’honneur d’élus responsables face au déshonneur des politiciens actuels qui n’assument pas leurs erreurs,

–         Aux bonnes idées partout, nous voulons offrir à chacun la représentation publique qu’il mérite,

–         Que gouverner c’est prévoir et non courir après l’actualité,

–         Que gouverner c’est exercer le pouvoir au nom de l’intérêt de tous et pas pour des intérêts économiques ou financiers particuliers,

–         Qu’il faut une proportion de non marchand et de non rentable dans une société pour durer.

Nous nous engageons à faire de la politique autrement pour une société ou l’humain sera au centre des questions de société ; et la constitution de notre équipe est le reflet de la vraie vie, elle vous ressemble.

Vous avez, maintenant le choix :

–         Ne pas voter, ne pas vous occuper de politique mais la politique s’occupera de vous tout de même.

–         Soutenir encore un fois la gauche ou la droite, co-responsables de la crise actuelle.

–         Ou, si comme nous, vous aspirez à une société plus humaine, à des élus intègres, libres et indépendants, qui se soucient des autres, des élus de confiance car nous feront ce que nous disons, alors apportez nous votre soutien pour nous tous et nos enfants,

Les candidats libres et indépendants,

capture-des-logos

http://paysdelaloiredemocrate.fr/

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, Démocratie, Humanisme, Modem, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Régionales 2010, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Qu’allons nous laisser à nos enfants ?

  1. @Mamouchka (car, que dire à (K)arnaqcoeurs ?), bien évidemment, nous ne sommes pas la seule alternative, heureusement pour le pluralisme mais nous en sommes une crédible, neuve et c’est la seule formation à se battre pour son indépendance, seule condition de liberté de parole et d’acte. Philippe

  2. COEURS Karnaq dit :

    A l’honneur d’élus responsables face au déshonneur des politiciens actuels qui n’assument pas leurs erreurs, ????!!!!

    CE QUE VOUS SEREZ DES QUE VOUS SEREZ ELUS, LA POLITIQUE AUTREMENT N’EXISTE PAS DES QUE LE POUVOIR VOUS APPARTIENT

    et maintenant exprimez vous en français, supprimez touts les anglicismes et américanismes horribles.

  3. Mamouchka dit :

    Il est parfois des cas où l’ensemble des listes et candidats ne donnent pas satisfaction aux électeurs…
    Pourtant, l’électeur a envie de voir les évènements prendre une autre tournure pour lui et ses enfants…mais il ne trouve pas forcément satisfaction dans l’offre proposée.

    Le MoDem n’est pas la seule offre alternative au PS et à l’UMP…Même si vous considérez les autres formations comme résiduelles ou fantoches…parce qu’elles n’ont pas été aux affaires, parce qu’elles ne sont pas pertinentes dans les solutions proposées, parce que certains candidats trainent des réputations parfois sulfureuses (caractère de cochon, casier judiciaire vierge faute de preuve…je vous laisse à votre puissance d’imagination)…

    Nous ne sommes qu’une offre de plus !

    Bon courage à vos colistières, colistiers et à vous-même.

    Mamouchka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *