Régionales 2010, ne pas confondre objectifs et moyens…

Je reviens sur les débats en cours au Modem44 pour les prochaines élections régionales autour des deux points cruciaux, quel projet et quelle(s) stratégie(s)  ?

play_orangeIl y a unanimité sur un fait, s’il y a des alliances à trouver, elles se feront sur la base des convergences de projets.  Nos commissions travaillent et nous déclinons concrètement pour nos territoires un projet de société pour l’homme, notre projet humaniste, démocrate et écologiste. Nombreux et j’en suis,  pensent que le thème central sera le projet de futur aéroport de Notre Dames des Landes et ses conséquences dans nos vies. Nous sommes les seuls à contester ce projet aberrant économiquement et écologiquement et à proposer depuis deux ans une solution alternative avec le projet de Bernard Fourage/ Esg Infra.  (voir ci contre le site d’Isabelle Loirat, grande connaisseuse de sujet).

play_vertEn revanche, point d’unanimité sur les stratégies au premier et deuxième tour. Dans un précédent post, j’ai soutenu l’idée d’autonomie au premier tour et d’alliance avec Europe Écologie (chez eux aussi) ; et c’est pour le premier tour l’option entérinée par le conseil national du 24 octobre, des listes Mouvement Démocrate dans les 22 régions.  Quelques adhérents pensent que l’alliance Modem/EE au premier tour permettrait un score très haut capable de créer une majorité d’avenir. Pour le second tour, il y a deux options. La première, majoritaire, est une alliance ;  ni avec la droite UMP, ni avec la gauche PS  ; mais avec Europe Ecologie pour aller de l’avant. La seconde proposition, minoritaire et soutenue par quelques cadres nostalgiques d’avant 2007, est d’être autonome aux deux tours. Je pense que cette volonté farouche d’autonomie est utilisée pour s’éviter toute alliance possible avec des partis de « gauche ». « Comme je ne peux pas aller avec la droite comme avant, je n’irais pas non plus travailler avec des gens de gauche ». Ces cadres pensent l’autonomie comme objectif alors que c’est un moyen de montrer son indépendance et il oublient que notre objectif est de faire bouger les lignes politiques pour aboutir à un système pluraliste  et une nouvelle démocratie, seule possible  pour réfléchir et décider ensemble d’une société nouvelle.

Philippe FINTONI

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Démocratie, écologie, Economie, Modem, Pratiques politiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *