Notre liberté nous permet de dire NON et de proposer un projet alternatif.

Concernant le projet de plateforme aéroportuaire à Notre Dames des Landes,  nous sommes les seuls, parce qu’indépendants, à pouvoir librement nous y opposer ET nous sommes les seuls à proposer un maillage ferroviaire complet de la région, pour son développement équilibrée et pour améliorer la qualité de vie de tous.

http://www.dailymotion.com/video/xc658n

La dépêcehe AFP :
>NANTES, 8 fév 2010 (AFP) – 18h24
François Bayrou hostile au nouvel aéroport Grand Ouest
Le président du Modem, François Bayrou, en visite lundi dans la région nantaise pour soutenir ses candidats aux régionales, s’est montré hostile à la réalisation du nouvel aéroport Grand Ouest soutenu par le PS et l’UMP qui, selon lui, va « contre la logique des temps », L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes « va coûter peut-être 1 milliard et demi, 2 milliards en un temps où il n’y a plus d’argent public disponible », a indiqué M. Bayrou à l’AFP. « Tout le monde sait que les voyages aériens de courte distance vont de plus en plus être remplacés par du ferroviaire et des lignes à grande vitesse. Ca va donc contre la logique des temps », a-t-il poursuivi. Selon lui, « la seule raison » à la construction de cet aéroport reconnu d’utilité publique en 2008 pour remplacer celui de Nantes-Atlantique, « c’est prendre les 300 ha (…) pour faire de l’urbanisation et de la promotion immobilière ». « Cela va aussi contre la logique des temps car on n’a pas besoin de concentration dans les métropoles », a souligné M. Bayrou. Le leader du Modem qui a signé l’appel de « l’association des élus qui doutent de l’intérêt du projet », regrette également que le projet n’aille « pas dans le sens d’un développement durable ». Il décrit le futur site comme « une région de bocage entièrement préservé à une demi-heure de Nantes ». « 1.650 hectares seront livrés aux bulldozers et bétonneuses », dit-il, regrettant la destruction d’un « trésor inestimable aux portes d’une métropole » alors que « tout le monde sait qu’il y a l’équivalent de la surface d’un département français en terres agricoles qui disparaît tous les 10 ans ». Reconnu compatible avec le Grenelle de l’environnement, le nouvel aéroport est soutenu par le PS et notamment le président sortant de la région Jacques Auxiette, tête de liste PS, mais combattu par d’autres formations politiques comme Europe écologie et le Modem.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, écologie, Environnement, L'actualité, brèves réactions..., Politique Contemporaine, Régionales 2010, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *