Faire des promesses ou faire des choix.

Pont de St NazaireC’est récurrent, à chaque campagne électorale, un flot de promesses se déverse sur les électeurs et puis souvent, beaucoup d’entre elles s’évaporent l’élection passée. Malheureusement cette année, nous n’échappons pas à la règle des promesses coûteuses ou des promesses  » nous ne l’avons pas réalisé mais c’est promis, votez encore une fois pour nous et nous le ferons ».

Pour le pays de retz, depuis plusieurs années, l’UMP et le PS sont dans un jeu stérile pour le dossier du franchissement de la Loire, un renvoie de responsabilité et de prise d’initiative.

Le PS reste sur un appel d’offre pour une nouvelle étude de trafic routier.

L’UMP par la voix de Laurent Dejoie annonce que Christophe Béchu, une fois élu, « fera changer de braquer à ce dossier «  avec l’objectif d’obtenir du gouvernement que le dossier soit mis à l’étude du comité interministériel de l’aménagement du territoire (Ouest France -Edition des 13&14 février 2010).

Ces personnes, déjà élus UMP ont-ils besoins d’un mandat supplémentaire pour se faire entendre du gouvernement ? Christophe Béchu, actuellement eurodéputé a-t-il soutenue le financement de ce projet à Strasbourg ?

A-t-on les moyens d’investir dans tout, dans un aéroport et nouveau un franchissement de le Loire comme le propose l’UMP ?

On peut promettre beaucoup mais ce sont les contribuables, à la fin, qui sont concernés par les impôts supplémentaires.

Pour nous, candidats démocrates et écologistes indépendants, il est aberrant d’investir pour construire un nouvel aéroport quand l’existant fonctionne et n’est pas saturé, nous privilégions des investissements qui développent tous les territoires de la région et assurent le franchissement de la Loire dans l’avenir quand les ponts existants sont eux saturés et en fin de vie comme celui de l’estuaire.

Nous faisons le choix prioritaire du maillage ferroviaire de la région et d’un nouveau franchissement de la Loire.

Nous demandons la réalisation par un organisme indépendant d’une étude sur la structure de l’ouvrage, sa viabilité à moyen terme.

Nous Intégrerons ce projet dans la renégociation à mi-2010 du contrat État-Région.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, Modem, Pratiques politiques, Régionales 2010, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Faire des promesses ou faire des choix.

  1. Mamouchka dit :

    Le ferroviaire, c’est intéressant MAIS ce n’est pas la panacée.
    Pour mailler, il faut construire ou rénover des lignes.

    Par contre, concentrer et diversifier les activités, cela évite d’avoir à se déplacer … mais cela n’est peut-être pas l’effet recherché !

    Il y avait mardi soir (16/02) dans l’émission « C dans l’air » le thème du rail…à recharger sur la 5.

    Mamouchka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *