Les diviseurs-gaspilleurs, c’est du vent !

Saturation de l’espace médiatique par l’UMP et le PS, démonstration de force avec des meetings à plusieurs millions €. Tous les jours Nicolas Sarkozy annonce un sujet pour diviser le pays, tous les jours François Hollande propose un petit plus pour faire illusion. Tous les jours un impôt nouveau et bientôt emportés dans la surenchère, finiront-ils par un niveau de prélèvement à 120 %.

Une campagne internet où les pauvres arguments sont d’annoncer que tel candidat à plus d’amis qu’un autre, ou que sur Twitter, @NicolasSarkozy vient de battre le record de mention jusque là détenu par #DSK ; je ne sais pas pour qui la comparaison est la moins flatteuse ?

Pas de campagne sur les sujets essentiels pour le pays et pour nos vies.

Une campagne pour cliver, une campagne qui dégoute les indécis, une campagne avec du vent.

Image de prévisualisation YouTube

L’alternance c’est remettre au pouvoir les prédécesseurs des successeurs pour espérer quoi d’autre que ce qu’ils font par habitude ? Des promesses et des dettes ?

L’urgence du pays l’impose, sortons les diviseurs gaspilleurs !

Le seul vote utile c’est celui de Bayrou qui permet d’écarter Sarkozy et Hollande.

Le vote pour celui qui dit la vérité depuis des années et qui propose, non pas un projet entre l’UMP et le PS mais une autre politique, un autre modèle de société, la France Solidaire. Un projet qui sera mise en œuvre par des personnalités qui auront en tête autre chose que les intérêts partisans.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Démocratie, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Présidentielle 2012, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *