L’emploi, notre premier grand objectif.

societe-humanisteProduire localement, produire dans l’industrie, produire dans le commerce, produire dans l’agriculture, produire artistiquement, parce que s’il n’y a pas de production il n’y a pas d’emploi. Le travail c’est du lien social, c’est du mieux vivre ensemble. Trois axes d’actions pour le canton de Paimboeuf :

1.       l’économie de production avec la création d’un pôle de compétitivité, un canton attractif pour les entreprises.

2.       l’économie résidentielle, de proximité. Un canton attractif par sa qualité de vie.

3.       le potentiel d’emplois d’aides à la personne, des métiers de la santé…

Quand aujourd’hui, seulement 1 ,2% du budget départemental est consacré aux activités économiques et à l’emploi, trois fois moins que pour la culture, le Conseil Général doit demain réorienter ses investissements et mieux accompagner, inciter, soutenir les activités locales.

  • OUI au soutien de toutes les entreprises qui locales, facilitons l’accès aux marchés publics = emplois locaux.
  • OUI à la création d’emplois dans les services d’aides à la personne, des personnels de santé. Oui à l’effort particulier vers les formations aux métiers d’aides à la personne aux bénéficiaires du RSA =  retour durable à l’emploi, Santé, Solidarité.
  • OUI au développement des garderies d’enfants, crèches et à la formation d’assistante maternelle ou familiale = Emplois, Education, Solidarité.
  • OUI à la création d’un pôle d’écologie industrielle. Les déchets des entreprises et des ménages deviennent les matières premières d’autres entreprises. Rendons audacieux le Plan Départemental d’Elimination des Déchets = Emplois locaux, Ecologie.
  • OUI au développement des productions d’énergies renouvelables dans le Pays de Retz (solaire, éolien, hydrolien, méthanisation agricole…) car nous devons anticiper l’augmentation durable et continue du prix des énergies et des matières premières = Economie, Ecologie, Santé.
  • OUI au soutien d’un nouveau franchissement multimodal (rail et route) de la Loire à terme. Le rail alimentera en conteneurs l’autoroute de la mer = Economie, Ecologie.
  • OUI à la formation et au soutien des repreneurs des TPE, PME, commerce. Un travail en collaboration avec les CCI, CGPME, CAPEB…
  • OUI au développement d’un centre de télétravail dans le canton.
  • OUI nous devons pour le tourisme, utiliser la Loire et l’Océan comme colonne vertébrale ; nous devons mutualiser les actions avec la région pour éviter gaspillage de temps et d’argent et mieux soutenir les initiatives locales.

L’entreprise est le socle de la création de richesse, c’est l’acteur dynamique d’un territoire. L’entreprise doit prendre en compte et développer son écosystème local. L’objectif est de réconcilier rapidement l’entreprise avec la société, de « ré-enchanter » le travail. La responsabilité sociale de l’entreprise, concept à la mode est à dépasser car l’entreprise doit maintenant créer de la valeur pour la société dans son entier.

Prendre en compte les attentes des actionnaires c’est bien mais des salariés, des consommateurs, des fournisseurs, prendre en compte le respect de l’environnement au sens écologique – matières premières, air, eau – et au sens des voisins qui cohabitent autour de l’entreprise c’est beaucoup mieux et beaucoup plus efficace. Il faut réconcilier l’efficacité économique et la justice sociale dans le respect de l’environnement.
Ainsi, l’entreprise gagnante demain sera créatrice de valeur pour la société dans sa globalité et aura une vision à long terme. Elle devra faire mieux et pas forcément plus, un mieux vecteur de croissance pour son environnement local, – ses consommateurs, ses clients, ses fournisseurs, son environnement – et donc pour elle. Ce sont ces entreprises qui créeront de la richesse locale, en alliant efficacité économique, respect de l’environnement et progrès social et génèreront des emplois locaux. Ce sont elles qu’il faut soutenir pour nos emplois durables.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, Canton de Paimboeuf, Cantonales 2011, Court terme - long terme, Economie, Modem, Politique Contemporaine, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *