Consommons nos territoires.

rub-ohlalaVoici l’accroche du dossier présenté dans le magazine du conseil général de Loire-Atlantique. Et l’article de nous apprendre que ce logo départemental pour le tourisme, rendra les visiteurs « heureux de participer, au gré de leur séjour, au nouveau souffle touristique en Loire-Atlantique; la marque du comité départementale[]promet de nous étonner. » En effet, étonnant de penser qu’en faisant passer un nom de lieu géographique à l’état de marque et en créant un logo très exotique, la notoriété et la fréquentation augmentera. Etonnant de faire passer un nom de département, patronyme commun, référence des habitants, synonyme de lieux, d’histoires, de vies, à l’état de marque-logo contractée.

Au moment ou nous avons besoins de sens, de concret, d’attache de proximité et d’un futur collectif réaliste, le département nous propose des ressentis.  Nous entrons dans la course à plus d’émotions. Venez chez nous les émotions sont meilleures qu’ailleurs, en Loire-Atlantique, la meilleure attraction d’émotions, mieux que chez Mickey. Arrêtez de prendre les gens uniquement pour des consommateurs et parlez leurs sincèremment.

Philippe FINTONI

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans L'actualité, brèves réactions..., Politique Contemporaine, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *