Ne vous trompez pas d’élection.

L’élection présidentielle n’est pas au niveau des enjeux du moment comme le dit si bien François Morel…

http://www.dailymotion.com/video/xpsa22

 

La presse étrangère, observatrice neutre de la campagne, trouve que le pays vit ce moment dans une sorte de déni de la réalité. Et c’est avec « méprisance » que le Figaro traite François Bayrou qui selon The Economist est le seul à apporter des solutions de fonds.

Une grande majorité de français fait confiance à Bayrou, 70 %.

La dernière étude TNS Sofres réalisée pour CQFD, le rendez-vous politique d’i>Télé annonce que des 10 candidats à l’élection présidentielle, François Bayrou et François Hollande sont les plus crédibles pour respecter leurs engagements de campagne (41% font confiance à François Bayrou contre 44% qui ne lui font pas confiance, 40% font confiance au candidat du PS contre 50% qui ne lui font pas confiance). Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy bénéficient d’une crédibilité plus limitée (32% font confiance à Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy, 53% ne font pas confiance au premier, 59% au second). Quant à Marine Le Pen et Eva Joly, plus des 2/3 des Français ne leur font pas confiance pour respecter leurs engagements (60% pour Marine Le Pen, 64% pour Eva Joly). Concernant les autres candidats, la défiance est majoritaire mais, environ 1/3 des Français ne se prononce pas sur le respect de leurs engagements de campagne.

Cette élection c’est s’engager pour l’avenir.

François Bayrou est donc le plus populaire, son projet le plus crédible mais il stagne en intention de vote, pourquoi ? Au cours des tractages nous entendons beaucoup d’électeurs nous dire qu’ils voteraient bien Bayrou mais d’une part qu’il est seul pour gouverner et d’autre part qu’ils apprécient la verve et le côté tribun d’un Sarkozy ou d’un Mélenchon.

A la première question, je renvoie à ce lien qui présente son équipe. De plus, une fois élu, sa proposition est, face aux urgences des crises à régler, de :

Nommer un gouvernement d’unité nationale composé d’hommes et de femmes issus des grandes familles de pensée de notre pays, à l’exception des extrêmes qui n’adhèrent pas aux valeurs sur lesquelles notre civilisation repose ; ouvrir la majorité parlementaire à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans le projet présidentiel choisi par les Français le 6 mai, capables de privilégier l’intérêt du pays sur l’intérêt d’un parti.

Pour la question du tribun, il est vrai que François Bayrou n’a pas la verve, la rhétorique de l’avocat d’affaires Nicolas Sarkozy ou la gouaille de Jean Luc Mélenchon, ce n’est pas un tribun. Oui ce n’est pas son tempérament et sa nature mais est-ce la qualité première et essentielle que nous attendons d’un président de la République ? Préférez-vous un grand orateur avec un projet inapplicable et dangereux ou un dirigeant réfléchis et visionnaire ?

Ne vous trompez pas d’élection. Spectacle illusoire ou vérité d’espoir ?

Il ne s’agit pas d’élire le meilleur candidat en campagne, celui qui clou le mieux le bec aux autres, celui ou celle qui surenchérit sur la promesse d’un autre, il ne s’agit pas d’élire celui qui fait les coups les plus tordus aux autres, non. Cette élection est l’élection qui nous engage pour l’avenir. Ce n’est pas l’élection du meilleur pendant 3 mois de campagne mais l’élection de la personne qui propose le meilleur projet pour notre pays et qui peut le mieux le porter, pour les 5 ans à venir.

Le contexte est grave mais il y a de l’espoir, un projet d’espoir, la France Solidaire.

Ne vous trompez pas d’élection et rien n’est joué. Il y a encore plus de 30 % d’indécis dans le choix donné, 30 % qui peuvent encore changer d’avis et il y a plus de 30 % d’abstentionnistes annoncés. Voter Bayrou c’est, comme ne le publient pas les sondeurs, porter au second tour le seul candidat capable de battre à la fois Sarkozy et Hollande.

Bayrou, le seul vote qui va de l’avant, pour le pays dans son entier…et vous avez le pouvoir d’aller de l’avant !

http://www.dailymotion.com/video/xpp6ef

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Court terme - long terme, L'actualité, brèves réactions..., Non classé, Pluralisme, Politique Contemporaine, Pratiques politiques, Présidentielle 2012, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *