Les algues vertes, nos amis les Verts…

Il y a des décisions déconcertantes. Un décret polluant favorable aux algues vertes et un vote des élus Verts favorable à l’aéroport de Notre Dames des Landes. A n’y rien comprendre.

Le modem s’élève contre l’assouplissement des règles concernant les apports d’engrais dans les champs. Le décret signé le 11 octobre dernier par le 1er ministre qui autorise le relèvement des plafonds d’épandage de l’azote dans les exploitations et qui permet d’augmenter pratiquement de 20% les quantités d’azote épandues sur les sols soulève des interrogations !

Se pose également la question du respect de la directive européenne « Nitrates » : alors que la commission Européenne exige de la France des explications sur la mauvaise qualité des eaux et la prévention des algues vertes !

Nous savons que cet azote se retrouve dans les rivières et nappes, il est le facteur principal de la prolifération des marées vertes, et des risques générés par les gaz produits par la putréfaction de ces algues. Le mouvement démocrate s’interroge sur les retombées écologiques et économiques très négatives pour nos côtes et les communes littorales!

Sans tenir compte des efforts faits par les agriculteurs pour aller vers une politique agricole durable, ce décret relevant les plafonds d’épandage est incohérent et le MODEM souhaite le dénoncer vivement.

Autre sujet local brulant, le projet de transfert de l’aéroport. A la demande du préfet de Loire-Atlantique, les conseils municipaux doivent entériner le projet de Schéma Départemental qui constituera « la base légale des décisions de créations, modifications de périmètres, transformations et fusions de communes ou de syndicats mixtes que le Préfet est amené à prendre ». Il s’agit donc de décisions de l’Etat qui s’imposeront à tous les territoires et aux collectivités locales.

Le projet a pour objectif  aussi de créer un syndicat mixte pour assurer le portage financier du nouvel aéroport  par les collectivités et accompagner le développement des territoires concernés par cet aéroport. » « La fermeture de l’aéroport de Nantes-Atlantique à la circulation aérienne publique, et le transfert de l’activité correspondante vers le nouvel aéroport du Grand Ouest, est programmée au travers d’un contrat de concession de 55 ans. »

Les élus verts de Nantes ont voté en faveur du dossier global, oubliant au passage leur opposition totale au projet d’aéroport. Quelle persévérance, quelle belle cohérence entre les discours et les actes. Si c’est la méthode EELV pour faire de la politique autrement, nous n’avons décidément pas la même vision du « autrement ».

De mauvais esprits pourraient se demander quelle est la contrepartie négociée avec le PS pour obtenir ce vote ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, écologie, Environnement, L'actualité, brèves réactions..., Pratiques politiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les algues vertes, nos amis les Verts…

  1. fultrix dit :

    Si vous souhaiter nettoyer les plages, voici le balais … sans la moitié des « poils ».
    Bon courage !
    http://calamiite.wordpress.com/2011/08/04/algues-vertes-et-cyanobacteries-lampleur-du-desastre/

    Fultrix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *