Casino de saint Brévin et municipalité, obscur avenant pour les administrés.

Lu dans le compte rendu du dernier conseil municipal à la section finance :

La signature d’un avenant avec le Casino au cahier des charges pour l’utilisation des fonds consignés sur le compte 471 a été votée.

 

Casino de Saint Brévin

Phrase laconique et obscure s’il en est pour qui ne maitrise pas la nomenclature des comptes des finances locales, j’en suis. Phrase intrigante car j’aime comprendre. Dans son édition du vendredi 5 août, le courrier du pays de Retz nous donne plus de précision. Il semble que ces fonds permettront d’accompagner la société d’exploitation du casino  pour  réaliser les derniers travaux d’équipements. Le journal rapporte les propos du Maire pour justifier cet avenant :

Avec un complexe de près de cent chambres, une balnéothérapie et un accueil touristique privé ou professionnel, fonctionnant toute l’année, la commune dispose d’une structure essentielle pour une station balnéaire. Ces travaux, liés directement à l’aménagement des aires de stationnement, des voiries, des jardins, des terrasses mais aussi d’un belvédère et d’un escalier de prestige, promeuve le casino et contribuent ainsi à la notoriété de la commune, gage de son développement économique.

Toujours grâce à la presse (la rareté des informations diffusées via les comptes rendus municipaux est peut-être une astuce pour que nous lisions la presse, je m’égare…), OuestFrance nous indique les vrais chiffres relatifs à l’accord :

[Pour Saint-Brevin, le compte en question affiche déjà 440 000 €, auxquels devraient s’ajouter près de 60 000 € résultant de l’exercice en cours. D’ici à 2016, date d’échéance de la délégation de service public accordée par la Ville à la société Sobalto qui exploite le casino, quelque 360 000 € supplémentaires devraient tomber dans cette cagnotte, portant le total à près de 950 000 €.][Tous les travaux réalisés par la société Sobalto mais qui, comme l’a souligné le maire devant le conseil, « représentent un investissement qui profite à la ville ».]

Je partage la position du maire, il faut investir intelligemment pour retrouver de la croissance, développer l’activité touristique est essentielle, aménager le front de mer est indispensable, soutenir le casino c’est logique car cela participe aussi aux finances locales. En revanche je m’interroge sur 2 points

  1. Quelle est la nature exacte des travaux d’équipements qui sont réalisés par la société privé ?
  2. Sur la pertinence de ce reversement d’argent.

Car d’une part la commune fait face à un endettement sérieux (même si la gestion rigoureuse et les hausses d’impôts ont régulé la chose), les marges de manœuvres sont très serrées, et d’autres investissements sont en attentes.

D’autre part, la société la SOBALTO (Société Balnéaire et Touristique groupe Emeraude) présente à l’exercice 2010 des indicateurs financiers qui laissent penser qu’elle peut elle même financer les travaux annoncés par le Maire. Certes son niveau d’endettement et sa capacité à rembourser sont à surveiller mais son EBE (excédent Brut d’Exploitation) est confortable à près de 2, 3 millions € pour un CA de 6 240 000 € et un résultat net de 710 000 €.

Eléments financiers 2010

Ce choix pose question. Il faut donc connaitre dans le détail, la nature des travaux pré-cités, le contrat de base entre le concessionnaire des jeux et la commune ainsi que l’avenant pour éclaircir ce sujet.

Je demande ces documents à la commune et je vous livrerai mes conclusions, bientôt je l’espère.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans A St Brévin, Agir local, Economie, Finances, L'actualité, brèves réactions..., avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Casino de saint Brévin et municipalité, obscur avenant pour les administrés.

  1. Alors la municipalité t’a t elle répondu? on attend la suite! :o)
    oui il y a du taf quand on voit ta photo…

  2. fultrix dit :

    C’est ça votre casino ?!
    J’ai hésité entre une grande surface et un hôtel de style soviétique.
    J’ai l’impression qu’il faut revoir la présentation, l’accès des véhicules et l’emballage …
    Des travaux pharaoniques, vu l’ampleur des dégâts !

    Fultrix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *