Le lobby voiture contre le multimodale.

Le lobby voiture contre le rail et le multimodale, c’est l’arrière gout que laisse les synthèses du rapport d’Hervé Mariton (Député UMP et problablement favorable à la privatisation des autoroutes) consacré au financement du Schéma National d’Infrastructures de Transport (SNIT) et dont le journal Les Echos publie les grandes lignes. Ce rapport remis à la commission des finances de l’Assemblée Nationale critique le choix d’ouvrir de nouvelles lignes plutôt que d’uniquement rénover les tracés existants. Ce constat qui sonne comme une recommandation et un changement de cap, annonce peur-être la remise en cause des engagements du Grenelle de l’environnement et la construction des nouvelles Lignes à Grandes Vitesses (LGV).

Comme le souligne le journaliste, Ce SNIT avait été conçu par le gouvernement comme une vision stratégique à trente ans pour le domaine des transports (rail, route, fluvial, transports en commun, etc.), la vision stratégique ainsi que l’approche globale du multimodale semble s’évaporer.

En ces temps de déficits financiers abyssaux c’est surtout de vision et de projet dont nous avons besoin pour arbitrer les choix de demain.

La France a construit 1 900 kms de LGV pendant qu’elle ouvrait 11 000 kms d’autoroute. J.C. Favin Lévêque, consultant.

Privilégier la voiture aux autres modes de déplacements, c’est l’exemple révélateur du manque de vision et du manque de volonté ; et le point de vue de Jean Claude Favin Lévêque « Non au sabordage du TGV » également publié par Les Echos, résume bien la situation, sa conclusion est une invitation à agir :

Le modèle du TGV français reste une superbe réussite et une référence mondiale. Notre pays est en train de le saborder au moment de sa reconnaissance internationale. Ce n’est pas le TGV qui est en crise mais le système ferroviaire français, du fait de son manque de performance économique et de son refus de se réformer. Sur le fond, la France a les moyens de maintenir cette ambition légitime de rester le leader de la grande vitesse dans un espace ferroviaire européen unique.

Je conseille aux ligériens supporter du ferroviaires et à ceux qui veulent plus d’informations sur les possibilités de LGV jusqu’à Nantes, sur les solutions pour la ligne Nantes-Pornic-St Gilles…, le site de l’association Nexus, des amis qui font un travail remarquable.

Philippe FINTONI

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Agir local, Court terme - long terme, Economie, Environnement, Finances, Penser global, Politique Contemporaine, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le lobby voiture contre le multimodale.

  1. fultrix dit :

    Allons à la source :
    le pré-projet de juillet 2010 :
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_SNIT.pdf

    la version déposée en mai 2011 :
    http://www.herve-mariton.net/hmweblog/textes/rapportSNIT-Mai%202011.pdf

    Il y a beaucoup de papier.

    Fultrix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *