Démocratie corruptible, l’affaire Tapie.

Dans mon précédent billet, je vous conseillais la lecture d’une étude sur la corruption dans nos institutions. La zone noire, zone de la plus forte réprobation par la majorité des citoyens concerne les actes de « corruptions d’élus ou de fonctionnaires, le détournement d’argent public, tromperie, mensonge et la défense d’intérêts économiques particuliers. A la lecture de ce réquisitoire théorique, l’affaire Tapie y a une place de choix, pourtant ce dossier peine à émerger et encore beaucoup de nos concitoyens trouvent que le « nanar » a bien joué, un sacré roublard bien sympa, les marseillais l’adorent, coupe d’Europe oblige.

La vidéo qui suit est à voir et à diffuser pour que les tolérants optimistes, les pragmatiques inquiets et les réprobateurs réalistes, découvrent l’ampleur de la corruption. Le dédommagement pour préjudice moral est par son montant une insulte à tous les français,

http://www.dailymotion.com/video/x72zy6

Le dossier complet de Médiapart pour approfondir,

Philippe FINTONI

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Finances, L'actualité, brèves réactions..., Pratiques politiques, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *